Avoir envie et non besoin de l’autre

 

Les dépendances affectives constituent une sous-catégorie très particulière des dépendances. En effet, elles sont à la fois le poison et le remède. C’est dans la relation à l’autre, et notamment dans les relations amoureuses, que s’activent nos plus grandes peurs : celles de l’abandon et du rejet. Mais c’est également grâce à ces relations que nous croyons fuir nos démons intérieurs.

 

Renoncer à la dépendance affective est un choix, celui de faire cesser la souffrance générée par des relations aliénantes.

 

 

Renoncer à la dépendance affective est un pari : celui de vouloir rester soi avec l'autre.

 

Avec mon équipe nous avons le souhait de vous accompagner sur votre chemin, parce que nous l'avons nous même parcouru.

 

Vous trouverez ici les premières informations et les solutions de soutien que nous vous proposons.

 

Bienvenue sur le chemin du bonheur d'être soi dans ses relations aux autres,

 

Catherine Dupont