PRÉSENTATION

 

 

 

Mon propre parcours avec la dépendance affective :

Difficile de sélectionner les éléments de son histoire que l'on souhaite transmettre...

Cependant si vous visitez ce site c'est que la question des dépendances affectives vous occupe et j'imagine que vous souhaitez savoir pourquoi elle m'a également concerné.

Je suis née à Nantes dans une famille très soudée qui m'a donné beaucoup d'amour et de structure. J'ai longtemps cru avoir eu énormément de chance, beaucoup plus que d'autres, plus même que mon petit frère plus occupé par ses cerfs-volants que par ses performances scolaires. Plus de chance aussi que mes parents ayant été contraints de travailler très jeunes et n'ayant pas pu réaliser pleinement leurs rêves.

J'ai été une petite fille puis une adolescente très sociable, sportive et excellente élève. Tout me réussissait, j'avais vraiment trop de chance. Je suis partie étudier en Angleterre, j'ai reçu une bourse Erasmus pour se faire, j'ai enchaîné avec l'IUFM de l'île de la Réunion avec une dotation qui couvrait tous mes frais, la chance encore une fois... Je me suis exilée durant cinq années jubilatoires, j'avais pris goût aux voyages.

Mon diplôme en poche, j'y ai enseigné en école primaire trois années après mon diplôme avant de décider de revenir en métropole puis de repartir en Argentine pour y enseigner puis revenir encore.

C'est ainsi que je me serais présentée à 20 ans. C'est avec cette croyance que j'ai commencé ma vie amoureuse. J'ai rencontré des hommes qui pensaient tous que j'avais beaucoup plus de chance qu'eux. Ils pensaient surtout que j'avais tellement reçu que je pouvais bien donner à mon tour. Nous étions pleinement d'accord eux et moi. J'ai ainsi vécu des relations dans lesquelles le contrat de départ était clair : je donnais, ils recevaient. J'aimais beaucoup cette impression de pouvoir un peu “ payer ma dette” envers la vie.

Aux voyages avec bagages ont succédé les voyages intérieurs et j'ai commencé peu à peu à m'ouvrir à la psychologie puis au développement personnel.

Et puis un homme m'a quitté et je me suis effondrée. Il ne m'a rien expliqué, il a seulement disparu, emportant avec lui toutes les certitudes de ma vie. Grâce à son abandon, j'ai entrepris un chemin de déconstruction puis de reconstruction de mes schémas mentaux et de mes programmations inconscientes qui a duré vingt ans environ. J'ai mis vingt ans à sortir de la dépendance affective et à m'autoriser à rester moi avec les autres.

J'aime à citer ce délai pour permettre à ceux qui m'entourent de cesser de se mettre la pression. Comprendre, accepter, déprogrammer, reprogrammer est un chemin laborieux, sinueux, semé d’embûches mais...il mène à soi. D'enseignante je suis devenue psychothérapeute puis écrivain pour accompagner celles et ceux qui choisissent d'emprunter eux aussi l'une des routes qui conduisent à s'autoriser à exister pleinement.

Il m'a fallu encore quelques années de travail sur moi puis de formation à l'école de psychologie clinique d'Aix-en Provence pour être définitivement convaincue de renoncer à enseigner dans le cadre de l'éducation nationale et d'ouvrir mon cabinet. J'ai le privilège de recevoir dans mon cabinet des personnes qui ont choisies de transformer leur vie et de ne pas s'y poser en victimes.

J'ai conçu une grille de lecture des dépendances affectives que je transmets dans mes livres et à travers les stages et les accompagnements individuels. J'ai compris qu'existent deux grands profils de dépendants qui s'aimantent inexorablement.

Depuis 2016, je forme des professionnels du développement personnel au décodage des relations aliénantes à l'aide d'outils que j'ai conçus. Ce site a été créé pour donner son plein essor à l'équipe d'accompagnants qui s'est constituée et continue à s’agrandir. Eux et moi pouvons vous accompagner dans votre parcours vers la liberté intérieure et le bonheur d'être soi.

 

Mon parcours professionnel dans l'écriture et la transmission :

J'ai très jeune été attirée par l'écriture à laquelle je me destinais. Peut-être qu'avant d'écrire, il me fallait vivre.

En parallèle je suis retournée à mes premières jubilations : l'écriture avec tellement de vie et donc de matière à exploiter. J'ai eu le plaisir de voir mon premier livre publié en avril 2014, le second pour fin mars 2019 et deux autres sont en cours de publication. Je n'ai pas non plus oublié l'animatrice et la conférencière en moi puisque je propose à nouveau des stages conjuguant mon amour des voyages intérieurs et extérieurs.

Ma vie personnelle m'a doté d'antennes et de récepteurs particuliers pour les questions de relations de dépendances amoureuses, amicales et familiales, c'est l'objet de mon livre " Renoncer à la dépendance affective". J’aime accompagner chacun sur le difficile chemin du « devenir soi  ».

Aujourd'hui, à 48 ans, la psychologie croise pour moi de plus en plus la question de la spiritualité en tant que sens donné à la vie, lien entre les évènements, les êtres vivants et l'environnement. La physique quantique, les lois de causalités, le pouvoir de la pensée sont mes terrains de recherche actuels. J'ai toujours autant de plaisir à partager avec vous questions, recherches et trouvailles....

Je peux vous suivre en séances individuelles par téléphone. Si c'est le cas nous chercherons ensemble à relier vos comportements présents à des situations passées et à décider d'une possible “reprogrammation”. J'utilise votre présent comme terrain expérimental de vos changements intérieurs.

 

A très bientôt. Cordialement.

 

Catherine Dupont

Renoncer à la dépendance affective - Thérapie de Couples

 7, Cours des Miracles, 30120 Le Vigan. Contact : 06 70 72 19 35 

 

Chaque membre de notre équipe consulte soit en cabinet, soit également par téléphone ou par Skype, Facetime, Whatsap.

Paiement par chèque, virement, espèces.

 

Le Vigan, Alès, Ganges, Nîmes, Marseillan, Montpellier, Béziers, Agde, Sète, Gard, Hérault,